À Edmonton, le programme CHANGE a atteint l'autonomie et la durabilité de ses activités

L'Edmonton Oliver Primary Care Network (EOPCN) a franchi une étape importante que nous avions tous anticipée. Nous sommes heureux d'annoncer que l'EOPCN est la première entité à atteindre une autonomie et une durabilité dans les activités de CHANGE.

Leur dernière action novatrice dans la prise en charge des maladies chroniques s'est concrétisée par l'implantation du programme CHANGE. Dans le but de réduire le syndrome métabolique et de prévenir les maladies chroniques qui y sont associées, l'EOPCN offre une intervention individualisée ou en groupe prise offerte par une équipe de professionnels en santé devenue possible grâce à une gestion innovante des ressources et à une nouvelle approche de supervision des patients.

En date de mars 2016, plus de 100 patients ont participé au programme CHANGE d'une année, ce qui leur a permis d'acquérir des moyens de maintien d'une saine alimentation et d'une pratique régulière d'activité physique. L'EOPCN a mis en place un passeport d'habitudes de vie, une supervision des progrès lors des classes d'activité physique et des services de consultation sur les séances d'exercice à la maison.

Le succès du programme CHANGE provient non seulement de la pratique d'activité physique, mais aussi de son implication dans les habitudes de vie en général. L'EOPCN a su se démarquer grâce à une approche diététique personnalisée, à des visites de groupe supervisées dans les magasins d'alimentation de même qu'à des ateliers de cuisine. Il n'est donc pas surprenant de constater la grande satisfaction des participants.

Cette approche globale en soins de santé, qui dépasse une prescription ou l'application d'un pansement, a été initiée grâce aux succès antérieurs des patients qui étaient tout simplement trop bons pour être ignorés.

« Nous commençons vraiment à voir les avantages du programme CHANGE », indique Colleen Enns, directrice exécutive de l'EOPCN. « Nous commençons à penser comment mettre sur pied un programme qui soit durable tout en offrant le même déroulement pour les patients et en optimisant le travail des ressources humaines ».

Malgré les succès et les avantages perçus, l'offre du programme CHANGE sur une base permanente comporte aussi ses défis. L'équipe de l'EOPCN travaille sans relâche à la levée de fonds et une efficacité des soins de santé qui soit axée sur le patient.

Et Colleen Enns insiste sur le fait que le succès des classes d'exercice et des ateliers de cuisine est le fruit d'une approche rigoureuse dans l'organisation des ressources.

« Il y a un constat économique à faire à propos de l'adoption de ce programme et de l'adaptation conséquente dans la manière de fournir les soins de santé. »

Étant donné le succès du programme CHANGE auprès des patients, l'EOPCN a élargi son offre d'intervention vers d'autres maladies chroniques. Grâce à l'aide d'un outil de dépistage performant, l'EOPCN peut identifier les patients à risque éligibles à bénéficier du programme. L'EOPCN ne s'arrêtera pas là et voit déjà de nouvelles réalisations comme l'implication des aînés, des visites à domicile et même des vidéo-conférences entre le patient et le médecin de famille.

De nouvelles cliniques ont été autorisées à adopter le programme CHANGE à travers le Canada. Pour plus d'information, visitez le site Syndrome Métabolique Canada.